+1 514 360 0561 info@medcare-vacances.ca

Les implants fessiers pour des fesses rebondies et galbées

Les implants fessiers, appelés aussi les prothèses de fesses, ont pour objectif de donner du volume aux fesses et à leur donner une forme arrondie et galbée. 

En effet, l’évolution des standards de beauté fait qu’une femme avec un fessier arrondi soit considérée plus séduisante et plus attirante. Le sport et la musculation à eux seuls ne peuvent assurer le résultat escompté chez une femme mince ayant des fesses plates. 

La morphologie de la personne étant le facteur principal pour les personnes aux fesses plates, ou encore une grande perte de poids qui aurait pour conséquence un relâchement des fesses. Dans ces cas, la solution idéale pour arrondir ses fesses et leur donner du volume est la pose d’implants fessiers.

Pour obtenir en général un résultat uniforme avec des formes qui correspondent aux standards de beauté, il faut associer la pose de prothèse à une autre intervention, notamment une liposuccion ou un lipofilling.

L’implant fessier, c’est quoi exactement ?

L’implant fessier est une prothèse en gel silicone cohésif, conçue pour la fesse. Utilisée depuis près de 40 ans, elle a bénéficié des dernières avancées technologiques pour devenir plus sécurisée et donner un résultat plus harmonieux et plus naturel. La perte en fluidité du gel de silicone lui permet par exemple maintenant de ne plus être diffusé dans les fesses en cas de rupture de l’implant.

Plusieurs formes d’implants fessiers existent : rondes, biconvexes, ovales ou anatomiques, mais la forme pour laquelle les patientes optent le plus est la forme biconvexe. Les prothèses existent aussi en différents volumes, allant de 300 cc à 570 cc. Le choix de la forme et du volume se fait bien entendu en fonction des attentes de la patiente.

Quels sont les avantages des implants fessiers ?

Le fait d’avoir des fesses plates peut pour certains être une source d’inconfort. Les implants fessiers viennent sculpter les fesses pour un résultat plus galbé et plus arrondi. Certaines patientes peuvent se tourner vers le lipofilling des fesses mais ce dernier nécessite une réserve de graisse suffisante dans le corps pour réaliser l’intervention, ce qui n’est pas le cas de toutes les patientes.

Une liposuccion ou un lipofilling peut cependant être réalisé en complément à la pose des implants fessiers afin de redessiner le contour des fesses, notamment en creusant la chute des reins, en retirant la culotte de cheval ou en comblant le creux de la face latérale de la fesse pour une forme plus convexe.

Il faut savoir qu’avec les prothèses de fesses, il n’y a pas de perte de volume dans le temps. La durée de vie des implants fessiers se situe en moyenne entre 10 et 20 ans. Une surveillance régulière tous les 5 ans est nécessaire afin de dépister une éventuelle rupture.

Comment se passe la pose des implants fessiers ?

Comme pour toute intervention de chirurgie esthétique, deux consultations avec le chirurgien plastique sont nécessaires avant l’opération, ainsi qu’une consultation avec l’anesthésiste. 

Un délai de réflexion est donné à chaque patiente avant l’intervention. 

L’arrêt du tabac, de l’aspirine et des anti-inflammatoires est nécessaire un mois avant l’opération.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale et elle dure entre 1h30 et 2h.

Les prothèses sont introduites dans les fesses à partir d’une incision réalisée dans le sillon entre les fesses. Elles sont placées dans l’épaisseur du muscle grand fessier. Cette technique offre une bonne stabilité de l’implant tout en camouflant ses contours afin de garantir un aspect naturel.

Un drain de Redon est par ailleurs placé au niveau de chaque implant fessier, afin d’éviter les risques d’hématomes.

Après la pose des implants fessiers

En fonction de la douleur ressentie, l’hospitalisation dure 1 à 2 nuits. Des antalgiques puissants peuvent être prescrits durant les deux premiers jours post-opératoires.

Durant les 8 premiers jours suivant l’opération, la position assise est interdite. Il est recommandé d’alterner les positions allongées sur le ventre, sur les côtés et debout. Pendant les 3 premières semaines, il faut s’asseoir sur le bas des fesses ou le haut des cuisses.

Les soins infirmiers sont important durant cette première période au niveau de la cicatrice. L’objectif étant d’éviter tout risque de désunion, car le sillon inter-fessier est une zone où la cicatrisation est fragile. Les bas de contention sont gardés et les traitements anti-coagulants sont administrés pendant les deux premières semaines.

Bien évidemment les douleurs seront oubliées dès lors que le résultat est visible. 

La reprise des activités professionnelles est possible 12 jours après l’intervention et les activités physiques peuvent être reprises 6 semaines après l’opération.

Résultat

Le résultat est définitivement visible 2 à 3 mois après la pose des implants fessiers, le temps que les fesses s’assouplissent et que les prothèses se stabilisent. 

Laisser un commentaire

Call Now Button
Avis Google
Avis Google