Medcare Vacances

Chirurgie esthétique et COVID19

Comment la chirurgie esthétique en Tunisie a triomphé face au Covid-19

Apparu en Chine fin 2019, le COVID-19 n’a pas tardé à se transformer en une épidémie dévastatrice. De son foyer principal à Wuhan, le virus manifeste une aptitude inégalée à se propager hâtivement créant une pandémie mondiale. Face à l’ampleur de la situation, l’OMS préconise des mesures de sécurité exceptionnelles dans le but de limiter l’infection. Chaque pays a ensuite pris le relais pour limiter les dégâts : le confinement sanitaire général en première étape, les gestes barrières et puis la fermeture des frontières entre les pays  qui était inévitable. Les conséquences de ces restrictions ont été fortement ressenties par les entreprises tous secteurs confondus. Le domaine de la chirurgie esthétique et du tourisme médical en Tunisie n’a pas échappé lui aussi à cet impact néfaste.

Chirurgie esthétique en Tunisie à l’ère du COVID-19 : un défi de taille

L’état du tourisme médical au début du COVID-19 : l’inquiétude ! 

Comme tous les pays, la Tunisie a été touchée par la pandémie en Mars 2020. Ce virus extrêmement contagieux a brusquement impacté le fonctionnement de tous les secteurs, notamment le tourisme médical. En effet, cette situation, jamais vécue auparavant, a empêché les patients de se rendre en clinique sauf pour une extrême urgence. Les instances médicales ont pris le choix de déprioriser les traitements médicaux et chirurgicaux non essentiels. On a même décalé des dates d’opérations si celles-ci sont non urgentes et vitales. Évidemment, les mêmes mesures ont été appliquées sur les interventions relatives à la chirurgie esthétique. 

D’ailleurs, certaines patientes ont même annulé leurs opérations pour des raisons financières ou par anxiété liée au risque d’infection. 

La reprise du tourisme médical après le Covid19 : le soulagement

Les praticiens ont exprimé des inquiétudes au sujet de l’intérêt des patientes. La chirurgie esthétique offre à ces dernières un bien-être physique et psychologique qui ne peut être reporté. Heureusement, le Ministère de Santé a rapidement pu contrôler la situation et les cliniques Tunisiennes se sont mises au diapason des standards internationaux en termes de mesures de sécurité implémentées. 

En outre, une tendance surprenante semble s’être dégagée dans certains pays dont la Tunisie. Le nombre de personnes recherchant une chirurgie esthétique est en augmentation. Une explication ? Les experts ont suggéré que cela pourrait être dû à la capacité de pouvoir récupérer à la maison avec moins d’interactions sociales et risques sanitaires. Ainsi, les patientes opérées pourraient éviter d’être vues au travail ou obligées de porter un masque lors des déplacements. En bref, ces nouvelles conditions imposées par la pandémie rendront une chirurgie esthétique plus discrète. Certaines personnes ont, même, économisé l’argent qu’elles auraient autrement dépensé en vacances à l’étranger ou en faisant la navette pour s’offrir une chirurgie esthétique tant désirée. 

 

La chirurgie esthétique post covid-19 : pourquoi choisir la Tunisie ?

Depuis plusieurs années, la Tunisie est en tête de liste des destinations du tourisme médical les plus convoitées. Un succès expliqué par la mise en place de moyens colossaux au profit de cette activité. L’objectif était d’offrir un séjour médical sécurisé et de haute qualité. Les principaux atouts ?  Une infrastructure médicale ultra moderne, un paysage attractif, des médecins et chirurgiens dont la compétence n’est plus à démontrer.

Une gestion exemplaire de crise !

La Tunisie faisait partie de la liste des pays qui ont, vite, réussi à minimiser la propagation du virus. Le pays a même été félicité par l’OMS pour cette performance. En toute logique, le domaine de la chirurgie esthétique en Tunisie avait repris son activité après avoir mis en œuvre des mesures préventives et des précautions efficaces. 

Des cliniques bien préparées à la pandémie

Le comité scientifique du Ministère de la Santé Tunisien avait mis en place un protocole sanitaire sans faille. 

Bien que cela signifie de nouvelles précautions qui entraîneront des charges logistiques supplémentaires, les cliniques esthétiques en Tunisie ont pris toutes les mesures requises. Cela permettrait d’assurer aux patientes les meilleures conditions sanitaires pendant leur séjour. 

Les établissements sanitaires privés ont été équipés des matériaux nécessaires et les mesures de nettoyage ont été renforcées. Les procédures d’hygiène et les protocoles de désinfection (équipements spécialisés, salles d’attente, couloirs, ascenseurs et chambres) sont bien respectés. La distanciation sociale est de rigueur. Les heures de rendez-vous sont échelonnées afin d’avoir le temps pour nettoyer les salles de consultation avant l’arrivée du prochain patient.

Les chirurgiens esthétiques prennent de nouvelles précautions

Les chirurgiens esthétiques en Tunisie sont fermes là-dessus : la sécurité et le bon fonctionnement des interventions est la priorité absolue. Durant la chirurgie, ils adhèrent aux nouvelles directives qui incluent des blouses chirurgicales complètes et des visières faciales. Ils fournissent, également, des informations et des conseils par rapport à la préparation à une intervention chirurgicale pendant la pandémie. Ces recommandations mettent l’accent sur l’état de santé des patientes afin de se remettre rapidement de l’anesthésie. D’ailleurs, ces dernières doivent guérir convenablement après la chirurgie et être prêtes à combattre toute infection potentielle, y compris Covid-19. 

La crise a fait, aussi, appel aux compétences et aux efforts de tout le staff médical et paramédical. La formation du personnel de santé à la transmission des maladies est essentielle afin de renforcer le sentiment de responsabilisation. La gestion de cette crise est, également, prise en compte dans la planification minutieuse des séjours médicaux et chirurgicaux en Tunisie. 

 

Chirurgie esthétique durant la pandémie : dépistage pré-opératoire

Doit-on tester toutes les patientes qui doivent subir une chirurgie esthétique en Tunisie ? Environ 70% des personnes infectées ne présentent aucun symptôme ou des symptômes très légers. Le dépistage du Covid-19 devrait, alors, être effectué dans tous les cas avant la chirurgie. Ceci est particulièrement pertinent étant donné qu’il existe un risque accru de complications lorsqu’une personne dont le test de dépistage du Covid-19 est positif subit une anesthésie générale.  La mise en quarantaine des patientes dans des centres d’hébergement bien préparés est une exigence indiscutable du autorités sanitaires Tunisiennes.

 

Vous l’avez bien compris, avec MEDCARE Vacances, votre agence de tourisme médical, vous pouvez vous faire opérer en Tunisie après le Covid-19 en toute sécurité.

Vous êtes intéressée et vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous et commençons à préparer votre séjour médical en Tunisie.

Post a Comment

Call Now Button