Medcare Vacances

lifting des cuisses

Lifting des cuisses : comment est la cicatrice ? 

L’un des effets du vieillissement sur l’organisme se présente sous forme d’une perte de fermeté de la peau. Celle-ci a tendance à se détendre. Elle peut également déclencher une certaine gêne en fonction de l’endroit du corps. C’est le cas de la face interne des cuisses. Avec l’aspect peu esthétique, le patient peut également souffrir d’incommodités physiques, et dans ce cas, le lifting des cuisses est la solution.

C’est une intervention de chirurgie esthétique qui permet de retrouver le galbe harmonieux des cuisses. Elle consiste à éliminer l’excédent cutané sur la face interne des cuisses. Après un lifting des cuisses, des cicatrices peuvent apparaître sur le corps du patient. Nombreuses sont les solutions qui permettent d’affaiblir les cicatrices après un lifting des cuisses tout en pouvant continuer à porter des vêtements ajustés voir même des maillots de bain en toute sérénité.

Les types de cicatrices causées par le lifting des cuisses 

Comme toutes les cicatrices, l’aspect du celles du lifting des cuisses peut être rouge et visible pendant plusieurs mois. Leur aspect définitif ne doit pas être jugé avant un an. Pour cette raison, il faut les protéger du soleil pendant environ un an. 

Les cicatrices d’un lifting des cuisses dépendent souvent de la lourdeur de l’opération subie. En effet, il existe deux types de cicatrices qui résultent de deux techniques différentes selon l’étendue de l’excès cutané initialement présent et qui sont la cicatrice horizontale dans l’aine et celle de lifting de cuisse en T.

1. La cicatrice horizontale dans l’aine

La cicatrice horizontale dans l’aine qui est causée par l’intervention de lifting de cuisses est une cicatrice qui suit le sillon et qui sépare la partie interne de la cuisse des organes génitaux. Une branche s’étend à partir du pli sous fessier en arrière, jusqu’au pli de l’aine en avant. Cette cicatrice du lifting des cuisses est alors intégralement cachée dans les sous-vêtements. Ce type de cicatrice est résulté d’une technique qui est réservée au cas d’excès cutané modéré de la face interne des cuisses situés principalement à la partie haute de la cuisse.

Découvrez la brachioplastie pour des bras toniques !

2. La cicatrice de lifting de cuisse en T

La cicatrice de lifting de cuisses en T apparaît, dans les cas les plus rares, comme lorsqu’il s’agit d’un excès cutané vertical qui est très important. Elle associe généralement la cicatrice horizontale et verticale, située à la face interne de chaque cuisse. Puisqu’il est très fréquent de faire descendre la cicatrice jusqu’à la face interne du genou afin de créer un aspect harmonieux depuis l’aine jusqu’au genou, le risque serait d’affiner la cuisse, en laissant un aspect de gros genou. Si l’excès de peau se prolonge jusqu’au genou, les spécialistes allongent la cicatrice.  

Ce type de cicatrice se résulte d’une technique qui est réservée aux séquelles d’amaigrissement majeurs dans le cas où la peau est très relâchée et tombante sur toute la longueur de la cuisse, voire jusqu’au genou.

Conseils pour réduire les cicatrices après un lifting des cuisses

Après un lifting des cuisses, il est nécessaire de suivre les cicatrices afin d’avoir un excellent  résultat qui soit le plus discret et efficace possible.  Au cours des dix jours après l’opération, des soins doivent obligatoirement être effectués quotidiennement. Ils peuvent être assurés par une infirmière, si nécessaire. En sortant de l’intervention, des bas de contention vont être fournis au patient.  Pendant au moins dix jours, il est impératif qu’il les porte pour arriver à prévenir les risques de phlébite.  A cet effet, des injections d’anticoagulants doivent être pratiquées. Il faut mentionner ainsi que la reprise de la marche dès les premiers jours est impérative.

Afin d’optimiser le processus de résorption pour avoir un résultat toujours plus satisfaisant, un traitement au laser peut être envisagé. Les cuisses retrouvent donc leur galbe grâce à la mise en tension de la face interne et accroître le confort du patient, tant sur le plan physique qu’esthétique. Après 6 mois à un an et grâce à la prise de mesures et à la comparaison de photos avant/après, le résultat définitif peut être évalué. Il ne faut pas oublier qu’il est primordial de maintenir un poids stable afin de garantir des effets durables.

Pour finir… 

Afin de faire face aux cicatrices qui se causent d’un lifting des cuisses, une panoplie de solutions est présente. Les complications de cette intervention sont ainsi assez rares. De plus, le résultat d’un lifting des cuisses est immédiat, avec une perte de la peau pendante des cuisses et une réduction de sa circonférence en cas de liposuccion associée. Après trois mois, le résultat définitif du lifting de cuisses peut être observé clairement. Afin d’arriver à juger l’aspect définitif des cicatrices, il faut attendre au moins 12 mois tout en faisant plusieurs consultations de contrôle, environ 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l’intervention.

Suis-je un bon candidat pour un lifting cervico facial ? Cliquez ici pour en savoir plus !

Post a Comment

Call Now Button