Medcare Vacances

microdose

La microdose : nouvelle technique au service de rajeunissement de la peau

Avoir une peau lisse sans rides ni ridules est un véritable rêve. En effet, rares sont ceux qui parviennent à garder un visage jeune sans aucune trace du temps passé. Heureusement, la science est là pour nous offrir de nouvelles solutions pour effacer ces rides indésirables.

Mis à part les diverses crèmes anti-âge et la chirurgie esthétique, il existe désormais une nouvelle solution pour le rajeunissement de la peau : les microdoses de toxine botulique. Cette nouvelle technique permet d’offrir un visage plus jeune et éclatant de santé en un temps record. En effet, ces injections de toxine botulique micro-dosées ont prouvé leur efficacité à plusieurs reprises et sont très prometteuses.

Dans cet article, nous vous expliquerons ce qu’est la toxine botulique, son action sur le vieillissement de la peau et la nouvelle injection anti-rides, plus petite et moins invasive : la micro-injection de toxine botulique.

Lisez aussi : La Tunisie : destination des stars pour une chirurgie esthétique

skin

Qu’est-ce que la toxine botulique ?

Communément connue sous le nom de botox, la toxine botulique est une protéine qui provient du Clostridium botulinum. C’est une neurotoxine qui paralyse les neurones et provoque donc un relâchement des muscles visés. En réalité, on distingue sept types différents de toxine botulique (A, B, C1, D, E, F, G). Seuls les sérotypes A et B peuvent être utilisés en cliniques en très petites doses pour:

  • réguler les flux de transpiration (hyperhidrose des aisselles, des mains et des pieds)
  •  adoucir les spasmes faciaux
  •  réduire le bruxisme
  • traiter les affections gastro-entérologiques, la dysphonie spasmodique ou encore les infections urologiques.

Dans le cadre de la médecine esthétique, les injections des microdoses de toxine botulique sont une solution très efficace pour les rides visibles dans la région du front ou des rides d’expression. Elles concernent principalement le haut de visage à savoir : les rides frontales, les rides du lion et les rides d’oie.

Découvrir : Top 5 des chirurgies esthétiques les plus populaires chez les hommes

La technique d’injection de microdoses de Botox : c’est quoi ?

Innovante et moins invasive, la technique d’injection de microdoses de toxine botulique est devenue de plus en plus populaire au fil des années. Aujourd’hui, elle représente la première technique de toxine botulique qui est utilisée en médecine esthétique. Elle permet d’atténuer les rides d’expression et de leur donner un aspect relâché de façon très naturelle.

Lors d’une séance de toxine botulique, de nombreuses microdoses sont injectées, en quadrillage, juste sous la peau des traits concernés. Les microdoses sont injectées dans les muscles responsables du relâchement cutané. Après avoir été libérées, elles provoquent un relâchement du muscle impliqué dans le plissement cutané, ce qui a pour effet de diminuer la ride.

La séance dure environ 15 minutes et les effets observés sur les rides peuvent varier selon le type de ride et le nombre d’injections reçues. Cette injection se fait par le biais d’une aiguille très fine sans anesthésie. Vous pouvez ainsi reprendre votre activité normale dès la fin de la séance. Il n’est pas donc nécessaire de programmer une journée de repos après la séance.

skin 2

Les microdoses : pour qui et pourquoi ?

Les microdoses de toxine botulique sont indiquées pour atténuer les rides d’expression telles que les rides du front, les rides naso-géniennes, les pattes d’oie, etc. Il s’agit de la solution idéale pour celles et ceux qui veulent détendre leur visage sans avoir recours à des interventions chirurgicales. Ainsi, la toxine botulique permet d’avoir un visage plus reposé sans traitement chirurgical.

Le résultat est extrêmement naturel et durable. Il est visible au bout de quelques jours (entre 4 et 7 jours) et perdurent entre 3 et 6 mois. Le prix de la toxine botulique est variable d’un praticien à un autre.

Bien que la pratique de la chirurgie esthétique ne soit pas une obligation, il existe différentes recommandations afin de vous assurer de la qualité de l’intervention. Il est important de vérifier si votre praticien a suivi une formation spécifique sur ces injections au niveau académique ou pratique, ce qui garantit qu’il maîtrise les techniques et les contre-indications à l’injection de microdoses de toxine botulique.

Les effets secondaires et les contre-indications de la toxine botulique

Les injections sont très discrètes et ne sont ressenties qu’au niveau des endroits traités et les effets secondaires sont rares et touchent une minorité des patients. Toutefois, on peut sentir une migraine bénigne le soir de l’injection, ce qui disparaît dans la journée suivante. On peut également ressentir des petites rougeurs sur la zone traitée mais elles sont légères et disparaîtront en peu de temps.

Malgré l’efficacité de la toxine botulique, elle est contre-indiquée dans certaines situations. Tout d’abord, si vous êtes enceinte ou en période d’allaitement vous ne pouvez pas prendre de microdose de toxine botulique. Ce traitement peut affecter le développement du fœtus.

De plus, l’utilisation de la toxine botulique est absolument contre-indiquée chez les personnes souffrant de Myasthénie. Il s’agit d’une maladie auto-immune rare et chronique qui provoque dysfonctionnement de la transmission neuromusculaire.

Post a Comment

Call Now Button